Archives par étiquette : politique

« D’Antigone à Marianne. Rêves et réalités de la République dans les collections des Beaux-Arts », Exposition et catalogue

Plusieurs manifestations et groupes de recherche portent actuellement sur la république. Citons la dernière édition de Citéphilo intitulée « La République et l’universel[1] », tandis que l’Atelier de la Société française de philosophie est cette année centré sur « L’idée de République[2] ». Sous la direction d’Olivier Christin le Centre européen des études républicaines[3] (CEDRE) vient en outre de voir le jour. Du côté des arts visuels, l’École des Beaux-Arts de Paris, héritière de l’Académie royale de peinture et de sculpture, présente depuis le 24 février et ce jusqu’au 20 avril, une exposition qui retrace la manière dont, de 1789 à 1939, la pensée républicaine s’est développée chez les artistes et dans l’enceinte de ce lieu d’enseignement qui visera rapidement la méritocratie par le système de bourses et de concours. Marquée par la Révolution, d’où émergent les fondements de l’instruction publique, gratuite et laïque, ainsi que sur les autres moments révolutionnaires, cette période voit l’avènement de trois républiques où s’épanouiront différents courants artistiques ancrés dans le domaine social et dans le domaine politique. Continuer la lecture

Le témoignage dans Les Paysans de Florence Lazar : le seuil de l’adresse

Florence Lazar a réalisé plusieurs films en Bosnie, Croatie, Serbie, ex-Yougoslavie ainsi qu’au Monténégro. Ils ont pour point commun de porter sur les enjeux de la transmission, lesquels sont souvent liés à des questions de langue et de traduction. La réalisatrice s’intéresse aux relations entre histoire et mémoire, politique et famille, dont la sienne, en témoignent Confrontations (1999) et Confession d’un jeune militant (2008). Florence Lazar est également photographe, elle enseigne à l’École Supérieure d’Art et de Design, Grenoble-Valence. L’aspect artistique de ses films est indissociable de leur dimension documentaire. L’œuvre de Florence Lazar a ceci de précieux qu’elle se garde de toute esthétisation, autrement dit elle n’idéalise pas les situations de conflits et ne cède à aucune exotisation de la parole. Les Paysans (2000) sur lequel porte l’article ci-dessous (écrit en partie en 2010 et repris en 2016) illustre particulièrement ces orientations.

lazar-les-paysans-2000

Continuer la lecture

Victor Hugo et « l’œil de l’État laïque »

hugo-rocher-des-proscritsAvec Lamartine et Chateaubriand, Victor Hugo occupe une place résolument singulière parmi les grandes figures intellectuelles puisqu’il fut autant écrivain qu’homme politique et ce, sans demi-mesure. Son engagement n’est pas restreint au seul domaine de l’art, il est au service de toutes les arènes et de toutes les questions à même d’asseoir progressisme et principes républicains. Aussi en tant que pair de France (1845-1848), député (1848-1851, 1871-1876) et sénateur (1876-1885) défend-il le suffrage universel, l’enseignement laïque, les droits des femmes et l’abolition de la peine de mort. Continuer la lecture