Nouvelle rubrique : Réformes et sélection

La réforme de l’accès à l’Université (loi ORE, plateforme d’inscription Parcoursup), qui coïncide avec les commémorations de Mai 1968, a remis la notion de sélection au coeur des débats. On trouvera dans cette rubrique, qui sera progressivement enrichie, un choix d’ouvrages, d’articles ou de films qui éclairent l’histoire des réformes de l’université ainsi que, à travers certains concepts et phénomènes (élite, égalité, mobilité sociale, reproduction sociale, plafond de verre, hiérarchie des disciplines etc.), les problèmes et questions d’ordre politique, culturel, sociologique et philosophique que la sélection engage.

ARTICLES

Christophe Charle part du constat que l’université française reste toujours confrontée aux mêmes problèmes, et que la massification ne se confond toujours pas avec la mobilité, en témoigne « un maintien des hiérarchies héritées malgré l’allongement de la scolarisation de tous les groupes sociaux ». C’est pourquoi l’auteur entreprend d’analyser l’histoire des réformes depuis 1968 jusqu’à la formation récente des structures dites « d’excellence » en étudiant très précisément le parcours (grandes écoles, université) des gouvernants qui y ont participé et ont été recrutés à cette fin.

FILMS

« Pendant près de quinze ans, la réalisatrice Julie Gavras a suivi huit adolescents des quartiers chics » indique le texte de présentation du film, pour ensuite préciser : « Un portrait par l’intime des futures élites, à rebrousse-poil des stéréotypes ». De quels « stéréotypes » est-il question ? On ne peut que constater en effet que nombre de représentations des classes aisées (par exemple les réseaux relationnels, la situation de confort financier, les facilités pour accèder à un premier logement, autrement dit l’ensemble des appuis qui vont fonder assurance et conviction chez ces jeunes gens, et donc un parcours bien tracé) sont au contraire tout à fait confirmées et n’entrent absolument pas en contradiction avec les fragillités, les inquiétudes et les sensibilités artistiques mises en avant dans le film.

RADIO

  • « L’École Républicaine au péril des inégalités sociales » (4 émissions), LSD, la série documentaire, par Perrine Kervran, France culture, du 3 au 6 septembre 2018.

https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/lecole-republicaine-au-peril-des-inegalites-sociales-44-une-conscientisation-precoce

Remarquable série d’émissions qui montre de manière claire, via la parole de professeurs, d’élèves, de parents, de sociologues et de chefs d’établissements, les solutions qui pourraient être apportées pour contrecarrer en partie la reproduction sociale et le maintien inexorable des inégalités scolaires : mixité sociale, classes à effectifs réduits, réels moyens affectés aux établissements et aux quartiers populaires etc. Les analyses des professeurs et les témoignages des élèves de classes de STMG présentés dans la quatrième et dernière émission sont particulièrement éclairants quant à la perception dévalorisante des séries professionnelles et quant aux recrutements des élèves, majoritairement issus de familles d’immigrés. L’émission s’intitule à juste titre « Une conscientisation précoce ». Entre déterminisme, désenchantement, et lucidité, quelques lueurs d’espoir apparaissent toutefois chez ces adolescents et ces professeurs qui, au fond, restent pour la plupart convaincus par les fondements de l’école républicaine. On ne peut qu’espérer que des réformes à venir sauront répondre concrètement à ces lueurs.