Actualité des expositions. L’art de la télépathie au XXe siècle

hiller blue boy

L’exposition Cosa mentale. Les imaginaires de la télépathie dans l’art du XXe siècle explore deux aspects liés à la transmission lorsque celle-ci désigne l’action de faire passer quelque chose d’un lieu à un autre, d’un individu à un autre : la communication, d’une part, et la psychologie, voire la parapsychologie, d’autre part. L’originalité du point de vue développé dans cette exposition réside dans « une relecture de l’histoire de l’art de 1880 à nos jours, à la lumière de la fascination des artistes pour les modes de communication de la pensée ». Conçue par Pascal Rousseau, l’exposition prend pour point de départ « l’invention du terme télépathie, en 1882, quand l’étude de la psychologie se frotte aux récents développements des technologies du lien et de l’image » pour mieux examiner, par la suite, plusieurs moments au XXe siècle dans lesquels les artistes se montrent fascinés par l’ « idée d’un devenir télépathique ».

Du 28 octobre 2015 au 28 mars 2016, au Centre Pompidou Metz

Susan Hiller, Homage to Marcel Duchamp: Aura (Blue Boy), 2011. Courtesy l’artiste et Lisson Gallery @ Susan Hiller @ Adagp, Paris, 2015